Formation : pourquoi ?

Au moment de la Réforme, la séparation nette entre les clercs et les laïcs disparaît : il n’y a plus d’un côté ceux qui sont instruits et qui œuvrent pour le salut de tous par la prédication, la prière et la célébration des sacrements et de l’autre côté la masse du peuple qui est au bénéfice de ces services. Il y a désormais le peuple de Dieu, constitué d’individus qui se savent au bénéfice du salut donné par Dieu, sans distinction.

Cela a pour conséquence la nécessité d’une solide formation pour pouvoir lire et méditer individuellement et collectivement les Écritures et pour pouvoir participer aux débats théologiques en sachant ce qui est important et ce qui ne l’est pas, ce sur quoi il ne faut pas céder et ce qui doit être objet d’une réflexion de fond pour chercher une fidélité continue envers Dieu. Les pasteurs sont là pour enseigner et accompagner, c’est désormais une fonction qui exige une solide formation et non une différence de nature ; les ministères se diversifient, certains sont collégiaux et d’autres personnels. Aujourd’hui c’est toujours le cas : il y a une diversité de ministères personnels (les prédicateurs laïques par exemple) et des ministères collégiaux (le conseil presbytéral, les structures régionales et nationale). Ce sont des fonctions qui demandent des connaissances, un savoir-être et un savoir-faire, et une réelle familiarité avec l’Église et l’organisation qu’elle se donne pour être vraiment fidèle à Dieu et efficace dans sa prédication.

 

Plusieurs formations sont proposées pour accompagner ceux qui ont une charge au service de l’Église. Les grands chantiers actuels concernent notamment la formation à la prédication, la formation des conseillers presbytéraux et la formation aux outils numériques. Pour la formation à la prédication, la région parisienne, la région Ouest, l’inspection luthérienne de Paris et le service « Notes et prédications » de l’EPUdF ont associé leurs forces pour un parcours sur un an. Les pré-inscriptions se font sur le site precher.fr où vous trouverez également le programme. La formation des conseillers presbytéraux réunira la région parisienne, la région Ouest et la région Nord-Normandie et nous vous en donnerons bientôt des nouvelles. Enfin, pour la formation aux outils numériques, contactez Émile Barbu, rue Rodier.

 

Bien sûr, d’autres initiatives sont présentes dans les consistoires et les Églises locales : ne pas hésiter à se renseigner auprès des pasteurs.

 

Enfin, la question de la formation au service des trois grands axes de la vie régionale va être en réflexion toute l’année. Pour mémoire, ces axes sont : « L’annonce d’abord », « Choisir de grandir » et « Prendre soin du lien fraternel ».

 

Vous avez des questions, des suggestions, des demandes en matière de formation ? Vous êtes vous-même chargé.e d’un ministère ou vous souhaitez creuser une question qui vous semble concerner tout le peuple de l’Église ? Alors contactez-nous, cela nous permettra de faire avancer cette réflexion pour mettre en œuvre les formations de demain.

 

Pascale Renaud-Grosbras (pasteure, chargée de mission pour la région parisienne)

Contacter la chargée de mission « Formation et Animation biblique »

 

A droite : Le baptême de l’eunuque éthiopien (d’après Ac 8,27-39), détail, attribué à Van Heemskerk, 16e s.